Novembre .... s'entrainer autrement !

L'entrainement au mois de novembre

Période de désentrainement (pré-coupure)


Le bilan de cette année 2020 n'est évidemment pas facile à faire ....

Les corps ont été préparés en début d'année en vue des objectifs fixés, puis le confinement est venu "ruiner" le travail entrepris.

Le mental a été aussi mis à rude épreuve, et il a été parfois difficile de se remobiliser sur la suite de la saison.

Nous arrivons à cette période de l'année (novembre) où le corps va pouvoir se relâcher, se régénérer, avant de repartir pour une nouvelle année sportive.

Nous sommes en réalité à "mi-chemin" entre la coupure totale (plus ou moins longue en fonction des coureurs) et la préparation de la saison suivante.

 

 

Certainement l'occasion d'ouvrir son esprit en pratiquant d'autres activités, et en mettant en avant la notion de PLAISIR.

Elles peuvent être envisagées en simple loisir, et même en compétition (si le niveau le permet et l'envie est présente).

L'idée directrice est de conserver une pratique sportive modérée et surtout différente de ce qui est fait le restant de la saison.

Durant cette période, on conservera un nombre réduit d'entrainement par semaine (plus ou moins trois) avec une intensité variable selon la condition physique affichée et l'envie.

L'objectif est simple : prendre du plaisir à pratiquer des disciplines "inhabituelles".

 

 

Les intérêts sont multiples  :

  • "Casser" la routine d'entrainement.
  • Continuer à pratiquer une activité sportive dans une période "creuse".
  • Ne pas "stopper" brutalement la pratique sportive.
  • Effectuer des entrainements sans contraintes.
  • Favoriser la régénération du corps dans ses composantes (physique et mentale)
  • S'entrainer moins et différemment pour créer un manque ou niveau de l'activité principale (le vélo), et créer de surcroit un motivation supplémentaire à l'heure de la reprise !