BILAN

BILAN DE LA PREPARATION « SEMI-MARATHON »

  • L’objectif de ce plan d’entraînement était de montrer l’intérêt de l’entraînement « croisé»   [CONCEPT EC] dans la préparation du coureur à pied.
  • Nous avons « croisé » les résultats de l’analyse des contenus d’entraînement avec le rendu de l’échelle de sensations « R.P.E ».
  • L’analyse de la répartition de la charge de travail est particulièrement intéressante avec cette méthode d’entraînement.

 

 


 

UTILISATION DE L’ENTRAINEMENT CROISE (CONCEPT EC)

  • 4 disciplines sportives utilisées dans cette préparation (course à pied ; cyclisme ; randonnée ; musculation).
  • L’entraînement « spécifique » (en course à pied) représente 72% du travail « réalisé ».
  • L’entraînement dans les disciplines de « complément » équivaut à 28% du travail « réalisé »

 


 

REPARTITION DES SEANCES D’ENTRAINEMENT

 

 


REPARTITION DES UNITES D’ENTRAINEMENT PAR SEMAINE

 

  • 60 entraînements « programmés » sur les 13 semaines de préparation.
  • Une seule compétition « préparatoire ».
  • Entre 3 et 6 entraînements par semaine.

 

 


REPARTITION DES SEANCES D’ENTRAINEMENT PAR DISCIPLINE

17 séances d'entraînement sur 60

 


ANALYSE DES « R.P.E » (échelle de sensations)

 

  • Le graphique suivant nous montre l’évolution des « sensations » en fonction de l’avancée de la préparation.
  • On remarque une évolution de la notation moyenne hebdomadaire associée à la difficulté des séances d’entrainement proposées.
  • La diminution des « RPE » correspond le plus souvent à une semaine de « récupération » et à la période « d’affûtage », qui se positionne 8 à 10 jours avant le déroulement de la compétition « majeure ».

???????

 


 

MERCI DE NOUS AVOIR SUIVI